L’Allemagne nazie n’a rien inventé pour les peaux humaines tannées.

Pour ceux qui auraient séché les cours d’histoire, on y apprend quelques unes des abominations commises par les nazis, un bon exemple des "heures les plus sombres de notre histoire".

Qui ne seraient pas écoeuré, choqué, devant des photos de pantalons en peau humaine, des abat-jour confectionnés en peau humaine tannée, tant d’horreurs pour lesquelles la simple pensée de leur existence suffit à marquer un être humain à vie.

Seulement, ce qu’on ne nous apprend pas dans les cours d’histoire de l’école républicaine française, c’est que les nazis ne sont nullement les inventeurs de ces atrocités, et que jusqu’il y a peu on affichait encore une peau humaine tannée dans un musée.

 

Cette peau humaine tannée pour choque ? Bravo, vous êtes encore humain. 

 

 

Les procédés les plus barbares d’extermination ont été mis en oeuvre par la république française lors du génocide des chouans en vendée et en Bretagne. Cette peau de chouan tannée était exposée au muséum d’histoire d’histoire naturelle de Nantes.

Le samedi 11 janvier 2003, les militants bretons d’Adsav ont investi le Muséum des Sciences Naturelles de Nantes afin afin de dénoncer le spectacle affligeant de cette peau humaine dechouan tannée exposée au public, et d’exiger que celle-ci soit rendue à la terre de ses ancêtres. Après avoir recouvert la vitrine, oùest exposée l’enveloppe humaine, d’un linceul noir brodé d’une hermineblanche, les militants ont rencontré la presse et expliqué leur actionsymbolique.

 

Ils ont insisté sur cette époque horrible, sanguinaire et inhumaine, celle stratégie politique dans laquelle des utopistes ont tenté d’imposer leurs rêves en éliminant toute opposition. Ce génocide des Bretons et des Vendéens, (suivi quelques années plus tard de celui du Camp de Conlie), la France ne l’a jamais reconnu, ni fait acte de repentance, cette France des droits de l’homme et donneuse de leçons. Ils ont également insisté sur cette France révolutionnaire et son régime issu de 1789 qui a inspiré tous les régimes totalitaires et sanguinaires du monde. On peut affirmer sans erreur que la révolution française et sa dérive totalitaire, accolent logiquement la France de 1793 â I’URSS stalinienne. Lénine, bien avant le nazisme avait inauguré le génocide de masse et instrumentalisé les moyens pour y parvenir. En lui succédant en 1924, Staline a poursuivi la politique de transformation radicale de la société !.Les crimes monstrueux commis lors de ce génocide volontairement perpétré, calculé, cette volonté totale d’extermination, ont été très naturellement justifiés par des hommes comme Saint Just, qui écrivait dans son rapport du 14 août 1793 â la commission des moyens extraordinaires « on tanne à Meudon la peau humaine,. la peau qui provient d’hommes est d’une consistance et d’une beauté supérieure à celle des chamois. Celle des sujets féminins est plus souple mais présente moins de solidité». Et dire qu’il y a encore aujourd’hui de nombreux hommes politiques français qui se réfèrent â un tel monstre sanguinaire.

 

La peau fut retirée du musée, et enterrée dignement suite à l’intervention des militants indépendantistes bretons d’Adsav. Plus qu’un devoir de mémoire, il s’agit de lutter contre le négationnisme républicain qui occulte les abominations commises au nom de la république française.

 

Si nous citons ici le cas des peau humaines tannées, n’oublions pas toutes les autres atrocités, les exterminations dans les fours crématoires, ici aussi les précurseurs dans ce domaine de la barbarie furent également les défenseurs de la république française tel que Robespierre qui mena l’exemple génocidaire en Vendée, les expérimentation d’éradication par le gaz, par empoisonnement de l’eau, ou encore la récupération de graisse humaine en faisant cuire les cadavres.

 

N’oublions pas toutes les heures les plus sombres de l’histoire…

 

 

Les photos proviennent du site "Adsav, le parti du peuple breton"

http://www.adsav.eu

 

Pour en savoir plus :

http://www.genocide-vendeen.com/articles.php?lng=fr&pg=9&id=4

Ce contenu a été publié dans Histoire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à L’Allemagne nazie n’a rien inventé pour les peaux humaines tannées.

  1. Yann dit :

    Et oui, les français aiment à sortir les belles phrases du genre « cela rappelle les heures les plus sombres de notre histoire », méprisant, et regardant de haut ceux qui ne se plient pas aux normes, tentant d’assimiler les nationalistes bretons.

    Mais les français eux mêmes nient l’histoire réelle, l’écolue républicaine nie les génocides commis par la France, elle les occulte, et les bons petits français retiennent la leçon, ils se prennent pour le pays des droits de l’homme.

    La France a commis les pires atrocités, n’a eu de cesse de violer les droits de l’hommes, l’année dernière encore, la France a battu le reccord de condamnation pour atteinte aux droits de l’homme devant la cour européenne, en passant devant la Turquie, mais évidemment, les français ignorent cela.

    Le peuple français est un peuple qui ignore tout de sa propre histoire, qui croit aux mensonges et au négationnisme républicain, et qui non content de priver les peuples encore colonisés de leur liberté, il nous traite de communeautariste à la moindre demande légitime de notre part.

  2. Yann dit :

    La France en sortir, c’est s’en sortir !

  3. Sellaouit dit :

    Je suppose que cet article est une sorte de réponse de l’auteur du blog au commentaire sur le précédent article qui parlait des « heures les plus sombres de notre histoire ».

    J’ai l’impression que c’est la phrase facile que l’on sors sans aucune connaissance historique..

    Bonne réponse en tout cas 😉

  4. Gillig74 dit :

    Cela fait parti des horreurs de l’histoire, malheureusement en France cette histoire est occultée, voir pire, remaniée.

    Je ne suis pas non plus royaliste, mais il faut plutôt voir dans les chouans des défenseurs dees libertés Bretonnes (qui avaient été garanties par le roi) que des fervant partisants d’une royauté.

  5. Eric dit :

    Bonsoir!..

    Je suis canadien et je suis tombé sur votre page par hasard en voulant en savoir plus sur la terrible guerre de Vendée et des combattants chouans. L’article concernant cette peau humaine est terrible. De notre côté, nous avons de terribles exemples des guerres entre Anglais et Français avec l’aide des Amérindiens. J’ai lu un récit d’un milicien Anglais (1756) qui avait tué un Huron et qui s’était découpé une paire de guêtres dans la peau des jambes de ce malheureux. Les Anglais récupérais les bourses des parties génitales des Amérindiens pour s’en faire des blagues à tabac. C’est tout dire.

    Mais pour en revenir, j’ai découvert la terrible répression des colonnes infernales de Tureau et les consignes de Paris concernant la Vendée. C’est vraiment effroyables à lire. Dieu sait si je en suis pas royaliste et assez anti-cléricale, mais personnellement, les chouans se sont battus pour une bonne cause et ont combattus une dictature menée par une poignée d’assassins qui « agissait au nom de la liberté et de la vertue ».

    Continuez votre lutte et bonne chance!

  6. J-Louis de Dijon dit :

    Bonjour,
    La peau tannée du Muséum de Nantes serait-elle enterrée ?
    Je me suis rendu à ce muséum, et une gardienne m’a dit qu’elle était en réserve du musée sur ordre d’un nouveau Directeur. Je ne sais plus très bien ce qu’il en est. J’habite Dijon, j’écrit un fascicule sur la bretagne de mes ancètres avec une mise au point sur ces fameux droits de l’homme des français…Ce détail de l’histoire vendo-bretonne m’interesse au plus haut point car il fait partie demon analyse sur le génocide des Vendéens et des Bretons de Loire Inférieure(Segger). Je ne suis ni de la droite ni de la gauche française. Des termes réducteurs concernants le droit d’un peuple à disposer de lui-même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*