Rave party en Bretagne (Briec) : Adsav, le parti du peuple breton dit stop

Rave party en Bretagne (Briec) : Adsav, le parti du peuple breton dit stop

Terrain de la rave party à Briec à proximité des habitations Lors des dernières élections cantonales, le candidat d’adsav le partidu peuple breton mettait en garde la population du canton de Brieccontre la tenue de « raves»organisées par l’état français. 3 mois plus tard, le cauchemar est bienréel à Briec. Réquisitionnés contre l’avis des propriétaires, plusieurshectares sont livrés à des milliers de personnes durant ce week-end.
Fidèle à son esprit colonialiste, l’étatfrançais impose donc une nouvelle fois ce type de rassemblement, quiest organisé aux frais des contribuables bretons. Les piresconséquences sont a craindre: ces manifestations détruisent notreenvironnement et alimentent le trafic de drogue.

Dans ces conditions on peut s’étonner que le maire de Briec, MonsieurLE PANN, ait renoncé à saisir le tribunal administratif pour empêcherla tenue de la rave party. Interrogé à ce sujet il nous a répondu qu’iln’aurait pas voulu jeter de l’huile sur le feu. C’est oublier que lasauvegarde de la Bretagne passe avant les bonnes relations avec laPréfecture, surtout lorsque celle-ci se fait le relais de décisionshostiles prises depuis Paris.

Adsav, le parti du peuple breton relève par ailleurs que l’ensemble desbrigades de gendarmerie du département semblent avoir été mobiliséespour l’occasion. Cette decision indique l’ampleur du péril. Nous posonsune question: comment l’état français compte-t-il assumer sesresponsabilités en matière de sécurité des personnes et des biens surle reste du Finistère? Une fois de plus nous ne devons rien attendre dela France « fin de règne » qui marche sur la tête.

Adsav,le parti du peuple breton appelle tous les bretons à se prendre enfinen mains et à choisir leur destinée pour ne plus avoir à supporter leschoix autoritaires de l’état français colonialiste.

Pour le Kuzul Meur,
Ronan LE GALL
eil pen rener Adsav
vice-président d’Adsav

http://ronan.le.gall.adsav.org

Ce contenu a été publié dans Communiqués. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Rave party en Bretagne (Briec) : Adsav, le parti du peuple breton dit stop

  1. Gillig74 dit :

    Les rassemblement hippies, merde mais ça date de quelles années ces trucs de viocs 😀 ;D

    Nan sans déc, comparer des gentils pacifistes qui refusaient de faire la guerre, à une catégorie de jeunes (et moins jeunes) qui saccagent nos terres, qui font circuler à flot la drogue, et surtout qui imposent leur « musique » qui atteint des volumes sonores assez incroyable…

    C’est ridicule une telle comparaison, allez papy, retourne te fumer ton joint en te brânlant sur tes années hippies 😀

  2. loic dit :

    …je trouve que les raves-parties sont intéressantes; ça me rappelle les grands rassemblements hippies (Woodstock, Wight). Ils sont sympas, les raveurs. Mais, en effet, pourquoi ce sont les français qui devraient imposer les raves-parties en Bretagne? Pourquoi pas les bretons?
    Vive les raves-parties, mais bretonnes!

  3. Loïc dit :

    Je tiens à préciser que le « loic » du début est un usurpateur! Je rigole, mais c’est sa 1ère intervention ici, donc prière de ne pas faire d’amalgamme avec moi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*