Français, arrêtez de jouer avec notre langue !

Français, arrêtez de jouer avec notre langue !

La France rétablit la peine de Mort pour la langue Bretonne.

C’est avec une certaine ironie que l’amendement qui introduisait la notion de "langues régionales" dans la Constitution de la république française a été repoussé par le Sénat après avoir été voté en grande pompe par l’Assemblée "nationale".
Adsav, le parti du peuple Breton, ne s’étonne nullement de ces revirements qui, une fois de plus, font perdre du temps à ceux qui auraient pris au sérieux les gesticulations des politiciens français.
On notera au passage que les partis français soi-disant « ouverts » sur la question, comme l’UDF, ont voté de manière tout aussi hostile que des partis réputés centralisateurs comme l’UMP ou le PC. Voici une preuve de plus qu’il n’y a rien à attendre de bon des partis français.

Plus que jamais, il apparaît de manière évidente que la langue bretonne ne sera sauvée que par nous mêmes, Bretons, et que cette tache ardue nécessite une maîtrise pleine et entière de notre politique linguistique. Une politique linguistique digne de ce nom suppose bien entendu au préalable de mettre un terme aux liens de sujétion qui nous enchaînent à la France. Au cours du temps, l’état français sous toutes ses formes n’a apporté que des preuves de son hostilité au maintien de notre personnalité. Toute cette affaire conforte Adsav dans ses choix: nous n’avons pas à trancher entre la fossilisation de notre langue par le biais d’un statut de "monument historique" ou son éradication pure et simple.

La langue bretonne n’appartient pas à la France; le peuple Breton l’a reçue en héritage et c’est à lui de la faire vivre, en toute indépendance.

Kuzul Meur Adsav,
Bureau Politique d’Adsav
http://www.adsav.info/

Ce contenu a été publié dans Communiqués. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Français, arrêtez de jouer avec notre langue !

  1. Mae dit :

    L’Assemblée nous promettait une place au musée, le Sénat nous envoie à la morgue…

  2. Yann LP dit :

    Je ne comprends plus ces pontes de la politique, qui sont fiers de ce grand « pays des droits de l’homme », ces gens soit-disant respectabes, qui comparent ma langue, les mots qui me sortent involontairement, naturellement, de ma bouche à de la « potée ». Que leur ai-je fait ? Partout en Europe, je vois ces « langues régionales » qui ont un statut, sont présentent à l’université dans les collectivités locales, dans les médias… Et nous, même pas une place au patrimoine français… Je ne sais pas si cet amendement était bon, mais comment voulez-vous que nous ne devenions pas « séparatiste » quand on nous traite ainsi. C’est bien le repli et la fermeture des Mélenchon et Charasse qui sont dangereux pour la France. Nous étions 500 000 locuteurs de breton il y a 20 ans, 200 000 aujourd’hui, si rien ne change, qui peut dire que nous n’aurons pas été tués dans 20 ans ? Mammig…

  3. Yann LP dit :

    Malgré les lois et les déclarations de bonnes intentions des élus, l’administration ne cesse sournoisement d’empêcher l’enseignement des langues régionales en invoquant la Constitution (non-ouverture de classes malgré la demande, etc). L’article 1 de la Constitution censé défendre le français face à l’anglais, n’aura au final servi qu’à « opprimer » les langues régionales sans nuire à la progression de l’anglais. Quand une loi provoque l’effet inverse à celui attendu, on la modifie ou on la supprime.

  4. Lio Che dit :

    Hep Brezhoneg, Breizh Ebet !!

    La langue Bretonne n’appartient pas à la France, très bon communiqué du Kuzul Meur d’Adsav !!

    C’est aux Bretons qu’elle appartient, au diable les français, Bretagne indépendante !

  5. erwan dit :

    Et regardez ces faux culs de l’UDF, lors des cantonales ils ont utilisé la langue bretonne, ils se sont dit pour, et là ils votent contre..

    « nan mais on a pas besoin de la constitution pour faire des choses pour la langue bretonne »
    Et ouai sauf que tous le monde dis ça (enfin tous les politiciens français), sauf que dès qu’on veut faire un truc la constitution nous en empêche.

  6. Stef22 dit :

    Très bon comm, rien à redire, certains devraient en prendre de la graine plutôt que d’essayer de convaincre leurs homologues français de voter Pour…

    Jeune Breton, réapproprie toi ta langue !

  7. Ewen-Bzh dit :

    Je suis surtout d’accord avec cette partie du communiqué ::

    La langue bretonne n’appartient pas à la France; le peuple Breton l’a reçue en héritage et c’est à lui de la faire vivre, en toute indépendance.

    Tout à fait vrai, la langue bretonne est NOTRE langue, qu’elle soit dans la constitution nous n’e avons rien à fouttre, car nous ne sommes pas français mais Bretons, notre langue est le Breton, elle n’appartient pas à la France mais à nous même.

    Par contre, que les français arrêtent d’interdire l’emploi de notre langue, et qu’il nous lâche un peu, ils ont bien d’autres choses à faire pour sauver leur langue !

  8. Barzoub 29 dit :

    Arrêtons de perdre notre temps avec ces petits jeu de français, langues régionales, ça ne nous regarde pas, notre langue est la langue nationale de Bretagne, que la France nous retire les batons qu’elle nous mets dans les roues, et nous nous occuperons nous même de la langue bretonne, pas besoin des français pour ça…

  9. Stourm dit :

    Stourmomp evit ar brezhoneg !

  10. Mat la menace dit :

    vive la bretagne libre et indépendante! Que la bretagne décrète l’anschluss sur la normandie si besoin est. la supériorité de la race Bretonne, pure au bon beurre salé, se propagera à travers le monde! Nos femmes boiteuses (les vraies bretonnes) seront les nouveaux canons de beauté. nous recouvrerons toutes les mers du monde de nos algues dopées au caca de cochon! nous instaurerons l’alcoolisme en apprentissage obligatoire dès le CE1, pour tous les enfants du grand royaumede Bretagne! Nous exercerons une domination économique sans partage et ferons plier les plus grandes puissances en exportant nos Traou Mad! Militairement, nous ferons reigner la terreur en bombardant des Kouign amann à l’aide de cormorans apprivoisés!
    trève de plaisanterie, une langue c’est fait pour communiquer avec le plus grand nombre.Beaucoup d’entre vous préfèrent niquer en commun… d’où les boiteuses! méfiez vous, il ne sera pas facil de les faire remonter à Montparnasse pour qu’elles y exercent des activités sexuelles tarifées.

  11. Mat la menace dit :

    et bonne fête nationale à Tous!

  12. Briec dit :

    « Les bretonnants ont toujours été minoritaires dans le duché de bretagne. »

    Ouai, bon sauf que la majorité des bretons parlaient encore uniquement breton il y a quelques siècles…

    Le breton est la langue de TOUTE la Bretagne, et quand à Mat qui dit qu’une langue c’est fait pour communiquer avec le plus grand nombre, alors qu’il oublie le français et apprenne le mandarin, ou alors qu’il arrêtes de débiter de telles conneries.

    Une langue est le moyen d’expression d’un peuple, elle reflète le mode de pensée et est source de richesse culturelle énorme, seuls quelques fanatiques détraqués sont adeptes de la suppression des langues unes à unes pour arriver à une langue commune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*