L’exode forcé des jeunes Bretons vers la France.

Exil forcé des jeunes Bretons vers la France.Alorsque de nombreux Français sont en vacances sur les plages bretonnes, descentaines de jeunes Bretons, suite à l’obtention de leur diplôme,s’exilent en France contre leur volonté pour trouver du travail. Lesolde migratoire de la population jeune en Bretagne n’est pas du toutéquilibré qualitativement. La Bretagne voit pour l’essentiel “rentrer”des jeunes [français] non diplômés, quand les jeunes Bretons quibénéficient d’une formation post bac sont toujours contraints àl’exode. La Bretagne, “région” la plus éduquée de France, perd ainsi plus de 1000 jeunes ayant un diplôme de deuxième ou troisième cycle par an.Cet exode des jeunes diplômés bretons est catastrophique à une époqueoù l’économie de la connaissance est essentielle et alors que deux tiers de ces jeunes [bretons] souhaiteraient “trouver un emploi en Bretagne”.Mais l’absence d’emplois de décisions conforte l’exode des jeunesdiplômés [bretons] (les jeunes [bretons] partent ailleurs, et à 85%vers Paris, pour trouver des emplois et des salaires correspondant àleur niveau de formation), ce qui limite d’autant le pouvoir dedécision breton. Ce cycle infernal que personne ne parvient pourl’instant à rompre est le drame de notre pays.

Travailler et vivre au pays, OUI !

Extrait du “Livre Blanc de la Bretagne. Enjeux et perspectives.”
Ecrit par Bretagne Prospective, Think tank dans l’idée du CELIB dédié au développement de la Bretagne.
 

Kadarn, jeunesse indépendantiste bretonne !
http://www.kadarn.org

Ce contenu a été publié dans General. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*